#nba playoffs Tumblr posts

  • image

    The New Orleans Pelicans have reportedly hired Stan Van Gundy. According to a report from The Atlantic, the deal is four years long. Van Gundy’s last time coaching was for the Detroit Pistons the time lasting was from 2014 to 2018. Prior, he has coached for the Orlando Magic from 2007 to 2012 and the Miami Heat from 2003 to 2005.

    Van Gundy has the skills to lead a team into the postseason. He led the Heat into the Eastern Conference Finals in 2005 and his Orlando Magic team was able to compete in the NBA Finals in 2009 where they lost to Kobe Bryant and the Lakers. However, the Magic was able to redeem themselves and made it back to the conference finals in 2010.

    Gundy will become the Pelicans seventh coach in franchise history. He will replace Alvin Gentry, who the team parted ways with after the Pelicans were unable to qualify for the postseason games for the fourth time in five seasons. Gundy is excited to coach a team full of young players that has a lot of talent– including Zion Williamson, Brandon Ingram, Jrue Holiday, and Lonzo Ball. He will be tasked with the opportunity to make the Pelicans a playoff condentor as well as a competitor in the Western Conference.

    With the young talent, the Pelicans have and the hiring of Van Gundy, a skilled and well-respected coach, fans should be excited to see where they could be headed next season and beyond.

    View Full
  • Dirk giving KG problems in the 2002 playoffs. 

    This might be his most underrated series 

    View Full
  • October 21, 2020.

    image

    These are the coaches hired so far. New Orleans Pelicans, Houston Rockets, and OKC Thunder are still looking.

    Update: 
    Stan Van Gundy will be the next head coach of the New Orleans Pelicans.

    View Full
  • image

    À la suite du dénouement des finales de la NBA, gagnées en 6 matchs par les Lakers de LeBron James et Anthony Davis, l’équipe du Fan-Club a décidé de faire sa liste des surprises et des déceptions des séries « COVID » de la NBA, séries qui ont été remplies de rebondissements et d’imprévus, 2020 oblige. Après nos 5 déceptions, voici donc notre liste des 5 surprises.

    1) Le Heat de Miami

    La définition même d’une équipe Cendrillon. En effet, au début des séries 2020, personne ne donnait cher de la peau du Heat, qui venait de terminer 5e au classement dans l’Est, avec 44 victoires. Malgré cela, le Heat a réussi à surprendre tout le monde, se rendant en finale de la NBA en atomisant les Pacers en 4, les Bucks en 5 et les Celtics en 6, tout en donnant du fil à retordre aux Lakers, qui ont tout de même fini par gagner la finale en 6. La recette du Heat était simple : une équipe unie avec un coaching de niveau élite. En effet, chez le Heat, tout le monde touchait au ballon et même si Jimmy Butler était le joueur à qui on donnait le ballon le plus en zone offensive, le coach Erik Spoelstra s’assurait qu’il y ait des jeux offensifs pour chaque joueur, pour déstabiliser les défenseurs adverses, qui devaient s’assurer de défendre tout le monde au lieu de mettre plus d’emphase sur Butler. Cette attaque variée a amené l’explosion de certains joueurs méconnus du public avant le début des séries 2020, dont Tyler Herro (16 points par match) et Duncan Robinson (11,7 points par match). En défense, l’intensité de Bam Adebayo et Jimmy Butler, deux des meilleurs défenseurs de la ligue, déstabilisait les jeux offensifs adverses et a été un facteur majeur dans ce beau parcours du Heat. Une autre étoile au dossier de Pat Riley et Erik Spoelstra, qui sont parmi les meilleurs présidents et entraîneurs-chefs de la ligue respectivement.

    2) Les Nuggets de Denver

    Nous étions si près de connaître une finale entre les deux underdogs des séries 2020. En effet, même s’ils ont perdu en 5 matchs face aux Lakers en finale de conférence, les Nuggets étaient dans le coup tout le long de cette série, leur plus grande défaite étant seulement par un écart de 8 points. Aussi, les Nuggets ont réalisé ce qui, selon plusieurs, est le plus grand exploit de ces séries 2020, c’est-à-dire de revenir de l’arrière d’une série où ils perdent 3 matchs à 1 en première ronde, mais aussi en deuxième. C’était la première fois dans l’histoire de la NBA qu’une équipe surmonte un déficit de 3 à 1 pendant deux séries d’affilée. Menés par un Jamal Murray hors de ce monde et un Jokic fidèle à son habitude, les Nuggets de Mike Malone ont surpris pas mal tout le monde lors des séries 2020, car, même s’ils sont une bonne équipe de l’Ouest, ils n’étaient pas vus au même niveau que des « superéquipes » comme les Lakers et les Clippers. Ils ont tout de même réussi à éliminer ces mêmes Clippers et offrir de la difficulté aux Lakers en finale de conférence. Murray, moyennant 26,5 points par match tout au long des séries, a vraiment cimenté sa place dans l’élite de la NBA, au poste de meneur de jeu, et comme meilleur joueur canadien depuis Steve Nash. Au niveau du Joker, Nikola Jokic, il a su s’imposer comme le meilleur centre de la NBA, avec 24,4 points et 9,8 rebonds par match. Mais, ce qui le distingue des autres centres de la ligue, c’est son talent de passeur, démontré par sa surprenante moyenne de 5,7 passes décisives par match durant les séries NBA. En effet, Jokic peut faciliter le jeu en attaque, en réalisant des passes aux joueurs qui coupent au panier, mais aussi à ceux qui sont postés sur le périmètre en attente d’une possibilité de tir aux trois points. Bref, ces deux joueurs ont élevé leur jeu d’un cran en séries et formeront pendant plusieurs années le Big Two de Denver, qui n’en sont pas à leur dernière finale de conférence, nous en sommes certains.

    3) Jayson Tatum

    Il est difficile de dire si les Celtics de Boston ont connu de bonnes ou de mauvaises séries 2020. En effet, ils se sont rendus en finale de conférence, ce qui serait une victoire pour n’importe quelle organisation, mais les Celtics, ayant une des meilleures équipes de la ligue sur papier, ne sont toujours pas capables de passer au prochain niveau en tant qu’organisation et se rendre en finale, même si plusieurs les voyaient comme finalistes de l’Est cette année, devant les Raptors et les Bucks. Tout de même, ce parcours en séries 2020, qui les a menés jusqu’au 6e match de la finale de conférence face au Heat, est en grande partie dû au brio de Jayson Tatum, qui a vraiment éclos comme la vedette des Celtics et le joueur autour duquel le coach Brad Stevens doit bâtir son jeu offensif. Suite aux déboires de Kemba Walker en séries 2020, Tatum a vraiment pris la responsabilité de meneur de l’attaque des Celtics et son impressionnant total de 25,7 points par match sur 43,4% d’efficacité aux tirs montre qu’il a excellé dans ce rôle. De quoi rendre fier Kobe Bryant, qui était le mentor et le joueur sur lequel Tatum modelait son jeu.

    4) Anthony Davis

    Il est bizarre de mettre Anthony Davis comme joueur surprenant des séries 2020, car il est déjà établi comme le meilleur ailier fort de la ligue et, selon certains, le meilleur intérieur de la NBA. Tout de même, AD a connu certains déboires en séries lors de ses années avec les Pelicans de la Nouvelle-Orléans et ça a amené la communauté NBA à se demander s’il serait capable d’agir à titre de deuxième vedette, aux côtés de LeBron James, lors des séries 2020. Malgré tout, Davis a su dissiper tous les doutes posés sur lui, réalisant le plus de points chez les joueurs en séries avec 582 (pour une moyenne de 27,7 points par match). Il a su montrer qu’il était le joueur parfait pour jouer aux côtés de James, étant capable de prendre la charge offensive lorsque le King devait se reposer et excellant en défensive, avec 1,4 tirs bloqués par match. Par son jeu lors des séries, qui a amené la victoire des Lakers en finale, certains croient que Davis est devenu la vedette principale de L.A. et sera capable d’assurer la relève lorsque LeBron prendra sa retraite. Reste à savoir s’il va rester à Los Angeles, car son contrat se termine cette année mais contient une player option, c’est-à-dire une clause où le joueur doit prendre une décision s’il continue une année de plus avec l’équipe ou s’il teste le marché des joueurs autonomes.

    5) Luguentz Dort

    Pour terminer, nous ne pouvions pas passer sur la fierté de Montréal-Nord, Luguentz Dort, qui s’est, comme on dit en bon français, mis sur la map lors des séries 2020. En effet, même si le Thunder de Luguentz s’est fait éliminer en 7 lors de la première ronde par les Rockets de Houston, Luguentz a élevé son jeu d’un cran lors des séries et a montré à tous les fans de la NBA qu’il avait le potentiel de devenir une vedette dans cette ligue. Il a cumulé une respectable moyenne de 12,5 points par match, mais ce qui a réellement marqué sa présence en séries est son jeu défensif incroyable, qui a réussi à limiter James Harden à 17 points lors du 7e match, ainsi qu’à lui faire prendre des tirs douteux tout au long de cette série. Dort s’est aussi servi de ce 7e match pour marquer l’histoire, battant le record pour le plus de points pour un joueur de moins de 22 ans lors d’un match 7, devant LeBron James et Kobe Bryant, avec 30 points. Malheureusement, cette série mémorable pour Dort s’est terminée de façon abrupte, lorsque James Harden a décidé de jouer de la défense pour la première fois de sa vie en bloquant le tir de Dort qui aurait pu faire gagner le match 7 à OKC. Malgré cela, Luguentz a fièrement représenté le Québec, et la suite des choses s’avère intéressante pour lui et le Thunder, qui est une équipe remplie de jeunes talents. Nous avons bien hâte de voir ce que Lu Dort nous réserve lors des prochaines années.

    View Full
  • This might be the best game of Lebron’s career. He scored the Cavs last 25 points, hit a game-winner, and finished with 48 against a better Pistons team in the ECF (2007)

    #FBF#2007 #King James 👑 #Cleveland Cavaliers#LeBron James#Detroit Pistons#NBA Playoffs #Flash Back Friday #@2000s.hoops
    View Full
  • LeBron ain’t CLUTCH though…

    #King James 👑 #Clutch#LeBron James#NBA Playoffs #Ball is Life #NBA
    View Full
  • Picture speaks for itself 

    #King James 👑 #LeBron James#NBA Playoffs #Ball is Life #Credit: Clutch LeBron
    View Full
  • Yeah it’s been a long ass time


    #LeBron James#Big 3#Boston Celtics #NBA Eastern Conference #King James 👑 #NBA #Ball is Life #NBA Playoffs #@spark_sports #via yahoosportsca/tw
    View Full
  • 🆕Mark Cuban On NBA Ratings Fail 🏽👉🏾 Sen. Ted Cruz Taunts NBA With #getwo…

    View Full
  • KU SATE KAU MISKIN PEPEK LOL KAU 

    #pertimbangan indonesia ^ #nba playoffs
    View Full
  • Best 2P% (single playoffs, NBA history; min. 150 att):

    LeBron, 2020: 64.6%
    LeBron, 2017: 62.5%
    Barkley, 1986: 62.4%
    Worthy, 1985: 62.3%
    LeBron, 2014: 61.8%
    Hakeem, 1987: 61.8%
    Shaq, 2006: 61.2%

    #King James 👑 #NBA Playoffs#NBA Records#Charles Barkley#James Worthy#Hakeem Olajuwon#Shaquille O’Neal#LeBron James#NBA History #bUt Mj Is MoRe EfFiCiEnT #@firstthingsfirstonfs1 #Ball is Life
    View Full
  • image

    LeBron King James! 👑 👑 👑👑🏆 🏆 🏆 🏆

    View Full
  • ▪️ 4x NBA CHAMPION

    ▪️ 4x #NBAFinals MVP

    ▪️ 1st player in NBA history to win NBA Finals MVP with 3 different franchises

    View Full